Ayu Wa

(miss)understood

Paroles : ayumi hamasaki
Musique : Tetsuya Yukumi
Arrangement : tasuku


Romanji

Français

Daijôbu datté iikikasété
Tokui no égao ni kirikaéru
Nagéyari dattée iu'n janakuté
Hirakinaottatté iu kankaku

Furuéru té wo kakushita no wa
Dôjô ga samu sugiru kara

Chûtohanpa dé misékaké daké no
Nukumori nanka ja atatamara nai
Soré nara isso minai furi shité
Atokata mo naku kudakechiru madé

Imasara kiréigoto da nanté
Kiku tsumori mo iu tsumori mo nai
Itami wa fuéru ippô darô
Nara ba ukétomété iku madé sa

Kowai kurai sunda kûki wa
Arashi ga kuru maé no shizukésa

Shinsétsusôna ano hitobito wa
Hontô wa nani wo shiritai no darô
Yasashigéna mé no oku ni surudoi
Kôki to iu na no naifu kakushité

Kimi wa ittai nani ga hoshii no
Kimi wa ittai nani wo négau no
Kimi wa ittai doko wo mézasu no
Soshité soko hé wa daré to mukau no

Kimi ga kimi dé ikiraréru no wa
Saisho dé saigo kono ichido daké
Ôkina chizu wo hirogéta ato wa
Kimi daké no michi wo égaké ba ii

Romajisation : Sphax
Je me suis dit « Tout va bien »
Et ai affiché mon sourire triomphant.
Je ne me sentais pas nonchalante, mais plutôt effrontée.

J’ai dissimulé ma main tremblante
Parce que cette compassion m’était glaciale.

Je ne suis pas réconfortée par cette chaleur indécise & dépareillée
Au lieu de cela, je voudrai plutôt qu’ils ne me regardent pas,
Avant que je ne me brise, sans laisser de trace.

A présent, je ne désire plus entendre ou dire de belles paroles.
La douleur ne ferrait qu’augmenter
Alors je la supporte.

Le ciel est horriblement clair
Le calme avant la tempête.

Que veulent vraiment savoir tous ces gens, semblant si aimables ?
Cachant un couteau aiguisé de curiosité au fond de leurs yeux si doux ?

Que veux-tu donc ?
Que souhaites-tu donc réellement ?
Où te diriges-tu donc ?
Et ce, vers qui ?

Cette fois-ci seulement,
Pour la première et la dernière fois,
Tu pourras vivre comme tu es.
Tu devras toi-même tracer ta route
Après avoir étendu une grande carte.

Traduction : Sphax


Les commentaires de Sphax, notre traducteur maison ;)

A nouveau, une chanson typique d’Ayumi. C’est quand même dingue à quel point elle fait passer bien plus d’émotions par le biais d’images ou de réflexions sur ses sentiments que n’importe qui d’autre. On est loin d’Hélène Ségara ^^" qui par exemple –no offense pour les gens qui aiment la chanteuse française-, qui chante toujours le même style de chanson = je me suis fait larguée => je vais mal => je crie mon désespoir dans ma chanson. Ici c’est vraiment un tout autre schéma…
Au niveau du style, le passage de la compassion m’a un peu gêné, on ne voit pas de qui elle vient en fait (on suppose des gens aux alentours), d’où ma traduction pour éviter de se tromper dans les intentions d’Ayumi.
Alors vous comprenez le titre? :p
 
 visiteurs depuis le 22/08/2005, 9 connectés
Ayu Wa © 2005~2020 par l'AW Team