Ayu Wa

super TV report II

Rapport de live rédigé par ayu_alanis
Objet : Reportage de la chaîne NTV
Date : Début 2004
Lieu :Posté sur feu-Rainbow House
Voici un résumé du reportage « NTV report » diffusé début 2004. Ce résumé fut écrit peu de temps après sa diffusion, j’étais alors une toute "jeune" fan d’Ayumi (jeune par rapport au mot fan, pour le reste je ne m’avancerai pas , retournée par ce reportage, j’ai décidé de faire partager ce que j’en avais compris avec d’autres ayufans à l’époque révolue du forum Rainbow House.

Je n’y ai pas retouché, sachez qu’à l’époque mon japonais était très approximatif.

"Lundi dernier un reportage d’environ 1 h a été diffusé au Japon. Comme ce reportage a été riche en nouvelles, je me permets de vous faire un petit résumé en français (pour tous ceux qui n'ont pas eu la chance de le voir) basé sur ce que j’ai compris du reportage et sur les différentes infos s’y rapportant. Je tiens à préciser que ce sont mes interprétations et comme je ne comprends pas le japonais il se peut que j’ai mal compris certaines choses, je m’en excuse par avance...

Depuis 1999, Ayumi a accepté d’être suivie par une équipe de tournage. Ceci a donné lieu a un 1er reportage diffusé en mai 2000 ou on peut voir tout le boulot impressionnant qu’Ayumi abat... et surtout qu’elle s’implique et qu’elle gère tout.
Après ce 1er reportage l’équipe a continué à la suivre mais de toute évidence il n’y a pas eu beaucoup de collaboration de la part d’Ayumi (selon leurs dires), ils l'ont juste assistée et filmée courant par ci par là et elle, trop occupée a commencé à être gênée par leur présence. Cependant, alors qu’ils pensaient jeter l’éponge, ils ont réussi lors d’une interview en tête à tête à enfin découvrir la vraie Ayumi : interview de 5 heures durant lesquelles Ayumi explique les différents évènements auxquels ils ont assistés ces 4 dernières années.

Ils ont donc choisi pour ce 2ème volet de revenir sur l’année 2001, année durant laquelle Ayumi a sérieusement pensé à tout arrêter (J'espère qu'ils diffuseront un jour les 5 heures complète...) :

Début 2001, alors qu’Ayumi est en train de travailler sur son 4ème album, AVEX l’encourage fortement à réaliser un Best of : A Best qui sortira comme par hasard le même jour que le 2nd album d’Hikaru Utada Distance (si je ne me trompe pas...). Cette demande stratégique a beaucoup choqué Ayumi. D’une part elle s’est rendue compte que pour AVEX elle n’était rien d’autre qu’un vulgaire produit... d’autre part pour elle sortir un Best of signifiait pratiquement la fin de sa carrière, car elle considère un Best of comme un aboutissement et comme quelque chose qu'on sort quand sa carrière s'essouffle... Elle a cependant répondu, clairement à contre coeur, aux attentes d’AVEX. D'ou la présence de la larme qui roule sur sa joue sur les pochettes de A Best.

Elle a donc sorti A Best qui semble être, pour elle, un CD bâclé car pas assez de temps pour faire quoique ce soit... Durant les mois qui suivirent la sortie de A Best, AVEX semble avoir mis une pression énorme sur les épaules d’Ayumi pour réussir à concurrencer Hikaru Utada, multiplication des publicités, etc... Sous cette pression énorme Ayumi a commencé à suffoquer et l’idée de se retirer à commencer à lui traverser l’esprit.

Au printemps 2001, elle prépare sa tournée du Dome tour. C’est au cours des répétitions qu’elle commence à souffrir de problème d’audition (dont elle avait déjà été affecté lors de sa 1ère tournée en 2000). Elle sera contrainte d’annuler quelques dates de concerts et finira sa tournée avec une perte totale d’audition au niveau de son oreille gauche (si son ouïe s’est améliorée, à l’heure actuelle Ayumi ne semble pas avoir récupéré toute son acuité auditive). Enfin, 2h avant l’un des concerts, Ayumi s’est blessée à la jambe à la suite d’une chute. Alors que les médecins lui préconisaient 3 semaines de repos, et sachant le nombre de personnes qui comptaient sur sa présence, elle est revenue 3 heures après en fauteuil roulant, à fait les répétitions en fauteuil, puis s’est présentée debout souriante devant tous ses fans.

C’est suite à cette série d’évènements qu’Ayumi avoue avoir eu envie de tout arrêter de ne plus rien faire, mais malgré tout elle a continué... et comme le montre le reportage a été récompensée chaque année, tout en continuant à travailler autant et à assurer ces concerts malgré tout comme dans ce fut le cas pour le countdown live 2002-2003 puisqu’elle était malade ce jour là.

Le reportage se termine sur un retour aux sources. Ayumi nous emmène à Fukuoka, et notamment sur la plage ou son père l’emmenait lorsqu’elle était petite, et ou elle a failli se noyer. Elle nous apprend aussi que sa grand-mère est décédée le jour de l’enregistrement de son premier single, Poker Face. Enfin nous finissons sur une note plus gaie, le sourire d’Ayumi mangeant avec ses amis dans une petite gargotte...

Voilà, concernant le résumé de ce reportage relativement impressionnant, et certainement hyper intéressant pour ceux qui comprennent le japonais....."
 
 visiteurs depuis le 22/08/2005, 18 connectés
Ayu Wa © 2005~2020 par l'AW Team