Ayu Wa

Born To Be...

Paroles : ayumi hamasaki
Musique : Kazuhiro Hara
Arrangement : Kazuhiro Hara & CMJK


Romanji

Français

Born To Be free, ano hi kara
Yume wa tsuzuité iru

Tabidachi wo éranda no wa
Adokénasa nokoru
Mubôbina égao shita
Kimi ya boku

Ano koro no bokura no yô ni
Hitasura mujaki ni
Waratté iru no wa
Muzukashiku natté mo

Ima nara wakaru koto ga aru
Ima nara miéru mono ga aru

Dakara mô ichido omoidashitéru
Kimi to no ano yakusoku
Kantan ni wa akiraménaitté chikatta

Born To Be free, ano hi kara
Yume wa tsuzuité iru

Shippai wa akiréru hodo
Kasanété kita kédo
Kôkai daké wa nai yô ni
Yattékita

Ano koro no bokura ni
Moshimo dokoka dé déattara
Mirai wa fuan janai to
Tsutaéyô

Itsuka wa yuruséru koto ga aru
Itsuka wa waraéru toki ga kuru

Hitoshirézu hiza wo kakaé nagara
Namida shité ita yoru wo
Norikoété chiisana sénaka ga
Oshiétéru

Ima nara wakaru koto ga aru
Ima nara miéru mono ga aru
Itsuka wa yuruséru koto ga aru
Itsuka wa waraéru toki ga kuru

Dakara mô ichido omoidashitéru
Kimi to no ano yakusoku
Kantan ni wa akiraménaitté chikatta

Born To Be free itsu no hi mo
Yumé wa wasurénai

Born to be free, kyô ga moshi
Yumé ni tookuté mo

Romajisation : Sphax
Born To Be free, depuis ce jour
Mon rêve se poursuit

Quand nous avons choisi notre destiné
Toi et moi avions un sourire innocent

Bien qu’il devint difficile de rire avec candeur,
Comme nous le faisions à l’époque

Maintenant nous comprenons
Maintenant il y a des choses que nous voyons

C’est pour ça que je me souviens encore une fois
De la promesse que j’ai faite avec toi,
Que j’ai juré de ne pas abandonner si facilement

J’ai essuyé beaucoup d’échecs au point d’être surpris
Mais j’ai décidé de ne pas avoir de regrets.

Si quelque part je vois des gens comme nous-mêmes avant,
Je leur dirai que le futur n’est pas si inquiétant

Un jour nous pardonnerons
Un jour, il y aura un moment où nous rirons

Ton dos frêle m’a parlé de tes nuits de pleurs,
Où tu serrais tes genoux avec tes bras

Maintenant nous comprenons
Maintenant il y a des choses que nous voyons

Un jour nous pardonnerons
Un jour, il y aura un moment où nous rirons

C’est pour ça que je me souviens encore une fois
De la promesse que j’ai faite avec toi,
Que j’ai juré de ne pas abandonner si facilement

Born To Be free, je n’oublierai jamais mon rêve

Born To Be free, même si aujourd’hui il est loin de moi

Traduction : Sphax


Les commentaires de Sphax, notre traducteur maison ;)

Il m’a fallu du temps pour trouver des expressions cohérentes en français ! Aucun problème pour comprendre Born To Be… mais traduire est une autre paire de manche, j’ai été embêté par des expressions. En fait ici les refrains sont basés sur la différence entre koto (fait), mono (chose) toki (temps). Ayu répète deux fois koto : « wakaru koto » (le fait de comprendre) et « yuruseru koto » (le fait de pardonner). Nous avons aussi le « miéru mono » (des choses à voir) et le « waraéru toki ga kuru » (temps de rire + venir) Du coup en français on perd énormément en traduisant, car littéralement la traduction du refrain donne : Maintenant, des choses à comprendre + verbe être (existe). Ce que je veux dire par là, c’est que toutes les notions de koto, mono, toku sont sujets dans le refrain, mais elles ne le sont pas dans la traduction, je suis obligé de mettre un sujet cohérant (j’ai mis « nous » mais ça pourrait être « tu » ou « je ») J’ai mis par exemple « Maintenant nous comprenons, maintenant il y a des choses que nous voyons » déjà pour un souci de rime, mais aussi parce que « nous pouvons voir (plus) » (traduction anglaise) n’est pas correct à mes yeux…
Bref ce n’était pas simple, pour le reste des couplets je n'ai pas eu de problèmes. Il y a quelques mots propres à Ayumi que l’on retrouve par ci, par là: « egao » (sourire), mujakini (innocence) déjà utilisé dans fairyland, et le tabi (« voyage » que j’ai traduit ici par destiné) si cher à Ayumi.
 
 visiteurs depuis le 22/08/2005, 4 connectés
Ayu Wa © 2005~2020 par l'AW Team